Stenay avant-après

La passerelle lancée au-dessus du prélèvement de la Meuse canalisée vers le port de loisir a été détruite par les Allemands lors de leur repli en novembre 1918. La nouvelle passerelle rénovée récemment avec goût, se confond parfaitement avec le paysage. Elle offre une vue imprenable sur le port de loisir et sur la ville Basse.

Passerelle au-dessus du bras du port de loisir.
Passerelle de halage coupée par les Allemands le 4 novembre 1918.
Passerelle de halage coupée par les Allemands le 4 novembre 1918.
Nouvelle passerelle sur le bras du port.
Nouvelle passerelle sur le bras du port.

Au nord de Stenay, le petit faubourg de Cervisy s’étire le long de la route départementale 964. Il est bordé à l’Ouest par le canal et à l’Est par le plateau de Lamouilly. Le faubourg est relié à Stenay par l’avenue des Tilleuls qui doit son nom aux arbres plantés sur ordre de Louis XIV. L’église Saint-Joseph fut construite en 1891 grâce à la générosité du comte Charles de LAPISSE qui occupe le château du même nom avant la guerre. Toute la collection de porcelaine du château sera pillée par les Allemands durant leur séjour dans le village.

Vue sur le faubourg de Cervisy pendant l'occupation allemande en 1914.
Vue sur le faubourg de Cervisy pendant l’occupation allemande en 1914.
Vue sur le faubourg de Cervisy depuis le pont du canal
Vue sur le faubourg de Cervisy depuis le pont du canal

Sur la première photo, ci-dessous, on reconnait l’ancienne échauguette aujourd’hui disparue au coin du mur d’enceinte du château Duverdier. À cet endroit, un espace vert a été aménagé pour recevoir le calvaire qui se trouvait près du château des Tilleuls. On remarque l’évolution des constructions le long de l’avenue des Tilleuls qui en était dépourvue au début du XXe siècle.

Vue sur l'avenue des Tilleuls depuis la rue Pasteur
Vue sur l’avenue des Tilleuls depuis la rue Pasteur
Vue sur l'avenue des Tilleuls depuis la rue Pasteur
Vue sur l’avenue des Tilleuls depuis la rue Pasteur

Ferme Boulain entre Wiseppe et Beauclair. On remarque un terrain d’aviation sur la première photo ci-dessous.

Vue aérienne de la ferme Boulain, il y a 100 ans
Vue aérienne de la ferme Boulain, il y a 100 ans
Vue aérienne de la ferme Boulain à Wiseppe Geoportail
Vue aérienne de la ferme Boulain à Wiseppe IGN Geoportail

Rue du quartier d’artillerie devenue Place d’Artillerie. La vue du dessus laisse apparaître le mur d’enceinte aujourd’hui disparu de la caserne d’artillerie. La façade de l’actuelle salle des fêtes a été complètement relookée. L’enseigne Gérardin semble faire référence à une cordonnerie. Les locaux sont actuellement occupés par l’entreprise Meunier.

Rue du quartier d'artillerie
Rue du quartier d’artillerie
Rue du quartier d'artillerie devenue Place de l'Artillerie
Rue du quartier d’artillerie devenue Place de l’Artillerie

Photos prises devant l’entrée principale de l’église Saint-Grégoire. La photo du bas montre des éléments du 353e régiment d’infanterie de la 89e division US posant avec des civils stenaisiens après l’Armistice. Si quelqu’un reconnait la famille de civils cela m’intéresse.

Église de Stenay, entrée principale
Église de Stenay, entrée principale
Hommes du 353e d'Infanterie US avec des civils stenaisiens
Hommes du 353e d’Infanterie US avec des civils stenaisiens

Source :

A.M.Stenay, revue sous les Arcades.

Photos et cartes :

  • C.P.A. ; A.M.Stenay, collection VOLUER, série Z
  • Sous les Arcades
  • Photos actuelles ; A.CESARINI
  • Vues aériennes actuelles ; Google Earth

12 réflexions sur « Stenay avant-après »

  1. Bien , le site;je ne regardais que le passage de la Meuse,c.à.d ce qui nous interpellait;vus prés de Pouilly,grande discussion…Fort du Chénois. Bravo pour la quête de doc, ainsi que pour les cartes renseignées…S C.M

    1. Oui je me rappelle de notre rencontre imprévue. Le monde est petit. Bravo à vous aussi pour vos recherches.Cordialement … AC

    1. Merci Cécile, ça te donnera l’occasion de refaire un petit tour dans la ville pour retrouver les endroits.

  2. bonsoir,
    Pouvez-vous me dire quelle usine existait autrefois à l’adresse actuelle 16 avenue du 18 ème BCP ?J’ai vécu dans cette maison depuis 1955 jusqu’à 1970 et mes parents y vivent encore .
    Merci

    1. Re,
      Après recherche, il s’agissait des aciéries Sambre-et Meuse qui ont été détruites par les Allemands en novembre 1918. Je mettrai un avant après de cette installation dans quelque temps.

  3. Bonjour,
    Je viens de regarder avec grand intérêt votre page sur l’histoire de Stenay pendant la Grande Guerre et aurais une ou deux petites questions au sujet du cimetière militaire allemand. Sauriez vous situer avec précision son emplacement et auriez vous des renseignement au sujet du relèvement des tombes qui y étaient ? Enfin, dans le cadre d’une étude en cours, je suis à la recherche de tous renseignements sur le devenir des soldats morts en captivités dans la caserne Chanzy (français en 1914 et 1940, puis allemands de 1944 à 1948/49).
    Merci par avance de votre aide précieuse.
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Je dois avoir quelque chose sur mon DD ; il faut que je recherche.
      Je reprendrai contact avec vous, par mail, lorsque j’aurai les éléments.
      Cordialement,
      A.C

    2. Bonjour Adam,
      On pourrait echanger sur le sujet car mon arriére grand père était prisonnier et bléssé à Stenay.
      Il est enterré au cimetière avec les 183 autres noms inscrits sur la stèle.
      Cordialement
      Mickael

  4. C’est toujours émouvant de connaître l’histoire qui se cache derrière les bâtiments que l’on croisent tous les jours…

    1. Bonsoir,
      Oui ! et à Stenay, on est particulièrement gâté. Il nous reste des vestiges datant du moyen-âge.
      Fraternellement,
      Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Au combat ou sous l'occupation ; Haut les coeurs !

Back to the top