Stenay avant-après

Caserne Devaux-Saint-Maurice, anciennement caserne de cavalerie puis caserne d’artillerie. Elle fait office d’hôpital militaire français lors des premiers combats d’août 1914 puis de lazaret pour maladies contagieuses du poumon pendant l’occupation allemande. De nos jours, le bâtiment dispose de logements, dans sa partie haute, et de commerces et locaux associatifs, au rez de chaussée. Les murs d’enceinte ont disparu.

caserne-art-lazarettcaserne-vauban-10

Place d’Armes de Stenay. Sur la première photo, les envahisseurs assistent à un office religieux en plein air. Cela se passe vraisemblablement en début de conflit. Les deux autres photos montrent la passation de commandement au 3e escadron du 1er R.C.C. Le capitaine SAINT SANS transmet le commandement de l’escadron au capitaine AUBERTIN. Cette cérémonie a eu lieu le 26 juin 2014, sur cette même place qui n’a que très peu évolué en un siècle.

all-place-armes-01place-armes-01place-armes-02

La première photo, ci-dessous, montre un bâtiment qui servit à accueillir les services municipaux puis, plus tard, la justice de paix, les services du logement militaire et la remise à pompe. Après 1920, la municipalité de Stenay décida de démolir ce bâtiment vétuste et d’en reconstruire un nouveau, avec les dommages de guerre, pour recevoir le conseil municipal. Pour pallier les problèmes de circulation, la porte de Bourgogne où se trouvait l’ancienne mairie a été  détruite. Dans ce nouvel édifice, le premier conseil municipal s’est tenu le 16 novembre 1927.

tribunal-stenayhotel_de_ville_stenay

Monument allemand devant l’église de Beaufort-en-Argonne, en début de guerre de 14-18

beaufort-02

Autre vue de ce monument

beaufort

Après la Grande Guerre, le monument allemand a été démonté, puis remplacé par le monument aux morts français tel qu’on le voit ci-dessous.

mn-beaufort-01

Monument aux morts de Beaufort-en-Argonne comme qu’on peut le voir aujourd’hui.

beaufort 10

12 réflexions sur « Stenay avant-après »

  1. Bien , le site;je ne regardais que le passage de la Meuse,c.à.d ce qui nous interpellait;vus prés de Pouilly,grande discussion…Fort du Chénois. Bravo pour la quête de doc, ainsi que pour les cartes renseignées…S C.M

    1. Oui je me rappelle de notre rencontre imprévue. Le monde est petit. Bravo à vous aussi pour vos recherches.Cordialement … AC

    1. Merci Cécile, ça te donnera l’occasion de refaire un petit tour dans la ville pour retrouver les endroits.

  2. bonsoir,
    Pouvez-vous me dire quelle usine existait autrefois à l’adresse actuelle 16 avenue du 18 ème BCP ?J’ai vécu dans cette maison depuis 1955 jusqu’à 1970 et mes parents y vivent encore .
    Merci

    1. Re,
      Après recherche, il s’agissait des aciéries Sambre-et Meuse qui ont été détruites par les Allemands en novembre 1918. Je mettrai un avant après de cette installation dans quelque temps.

  3. Bonjour,
    Je viens de regarder avec grand intérêt votre page sur l’histoire de Stenay pendant la Grande Guerre et aurais une ou deux petites questions au sujet du cimetière militaire allemand. Sauriez vous situer avec précision son emplacement et auriez vous des renseignement au sujet du relèvement des tombes qui y étaient ? Enfin, dans le cadre d’une étude en cours, je suis à la recherche de tous renseignements sur le devenir des soldats morts en captivités dans la caserne Chanzy (français en 1914 et 1940, puis allemands de 1944 à 1948/49).
    Merci par avance de votre aide précieuse.
    Cordialement

    1. Bonjour,
      Je dois avoir quelque chose sur mon DD ; il faut que je recherche.
      Je reprendrai contact avec vous, par mail, lorsque j’aurai les éléments.
      Cordialement,
      A.C

    2. Bonjour Adam,
      On pourrait echanger sur le sujet car mon arriére grand père était prisonnier et bléssé à Stenay.
      Il est enterré au cimetière avec les 183 autres noms inscrits sur la stèle.
      Cordialement
      Mickael

  4. C’est toujours émouvant de connaître l’histoire qui se cache derrière les bâtiments que l’on croisent tous les jours…

    1. Bonsoir,
      Oui ! et à Stenay, on est particulièrement gâté. Il nous reste des vestiges datant du moyen-âge.
      Fraternellement,
      Alain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Au combat ou sous l'occupation ; Haut les coeurs !

Back to the top