Archives par mot-clé : combattant

BINET Edmond Paul (11/2016)

BINET Edmond Paul

Caporal au 1er bataillon de Marche d’Afrique, 2e compagnie

Mort pour la France

Inscrit sur le M.A.M de Stenay et sur le marbre de l’église Saint-Grégoire.

Biographie

BINET Edmond Paul est né le 23 octobre 1891 à Stenay. Fils de Paul François Jean-Baptiste, manœuvre, et de BARTHÉLEMY Léontine Virginie, il exerce la profession de Charretier de bateaux et habite à Fains au moment de son recrutement. A cette date, ses deux parents sont décédés et c’est ce qui explique certainement ses démêlés avec la justice. Il est en effet emprisonné à Nancy lors de l’appel de sa classe. Célibataire au moment de son incorporation, il décède le 14 septembre 1916, à Bouchavesnes, au cours de la bataille de la Somme. Lire la suite

Commémoration de la bataille de la Somme

Cérémonie commémorative de la bataille de la Somme à Thiepval.

Vendredi 1er juillet 2016, de 12 heures à 14 heures.

IL Y A CENT ANS ….

Le 1er juillet marque le déclenchement de la bataille de la Somme, l’une des plus importantes batailles de la Première Guerre mondiale. À l’issue du premier jour, les pertes sont terribles 57 000 soldats britanniques et du Commonwealth dont 19 000 tués, et 20 000 soldats français. Jamais la Grande-Bretagne et ses alliés du Commonwealth, impliqués dans un conflit d’une telle ampleur, n’ont connu une telle catastrophe militaire. Fin novembre 1916, au terme de l’offensive, on dénombra plus de 1.000.000 de soldats britanniques et du Commonwealth, français et allemands blessés, disparus, capturés ou tués.

LA CÉRÉMONIE

Pour commémorer le premier jour de la bataille de la Somme et rendre hommage aux forces britanniques et françaises engagées, une cérémonie franco-britannique de dimension internationale aura lieu le 1er juillet 2016 à 12h00 au Mémorial Franco-Britannique de Thiepval. Cet évènement est organisé par le Ministère de la Culture, des Médias et du Sport au nom du gouvernement britannique, le gouvernement français ainsi que la Royal British Legion et Commonwealth War Graves Commission.

En plus de la grande cérémonie du 1er juillet 2016, la Royal British Legion organisera chaque jour à 12h00, du 2 juillet au 17 novembre 2016 sur le site du mémorial de Thiepval,  une brève cérémonie commémorative de 20 minutes, similaire à celles tenues au mémorial Menin Gate d’Ypres, incluant des lectures et des moments de réflexion. Plus d’informations sur le site de la Royal British Legion.

COMMENT PARTICIPER A LA CÉRÉMONIE ?

10 000 personnes sont attendues pour cet évènement exceptionnel. En raison de la capacité limitée sur le site, seules les personnes munies d’un ticket pourront assister à la cérémonie. Les inscriptions au tirage au sort pour le public britannique et irlandais sont closes (plus d’informations sur le site www.somme2016.org ). Les billets sont gratuits, et seront distribués par paire aux candidats retenus. Des places handicapées seront également disponibles.

Les informations pour le public français seront données ultérieurement.


Les habitants des communes de Thiepval et d’Authuille bénéficieront de places réservées.

Pour les personnes n’ayant pu obtenir un ticket, une retransmission sur grands écrans est prévue à Amiens, Albert, Péronne et Arras.

Plus d’infos : Ici

Source : somme14-18.com

Inhumation de Hans WINKERMANN à Romagne-sous-Montfaucon

 Découverte d’un soldat allemand à Haumont-près-Samogneux

Ce soldat servait dans la 5e compagnie du 111 R.I.R. et non la 3e comme l’indique l’article de l’E.R. Cette unité, combattait au nord de la ferme d’Anglemont le 20/08/1917. C’est non loin du lieu de découverte des ossements. Dans la commune de son domicile, l’année de son décès est aussi 1917.
Quant au casque d’acier, dès le début de la bataille de Verdun, 30 000 sont donnés en dotation dans l’armée allemande. Il s’agit du modèle 1916 fabriqué par les usines  Thale/Harz. Il est tout à fait possible de trouver sur Verdun des casques d’acier datant du début de la bataille de Verdun.

Une heureuse suite à cette affaire. Winckelmann  Hans ira rejoindre son frère dans le cimetière de Romagne sous Montfaucon, le 28 mai 2016.
L’affaire n’était pas gagné au départ, puisque les corps des soldats allemands trouvés dans la région de Verdun sont mis dans le cimetière de regroupement de Labry.
Les modalités d’inhumation sont définies :
– Cérémonie à 11 heures, le samedi 28 mai, en présence d’une délégation allemande de 250 personnes plus les invités français.

Sources :

  • Pierre LENHARD
  • Forum 14 18

Les As de la Première Guerre mondiale

Du 9 avril au 12 juillet 2016, une exposition ayant pour thème « les As de la Première Guerre mondiale » sera proposée au public par le comité cantonal du Souvenir Français de Dun-sur-Meuse. Cette exposition se tiendra à la Maison de l’Histoire à Doulcon.
Dans la continuité des commémorations du centenaire de la guerre 14-18, l’O.N.A.C. et le groupe Safran ont réalisé cette exposition de 19 panneaux pédagogiques richement illustrés et documentés, qui retrace le parcours des grands aviateurs français, alliés, allemands et autrichiens qui ont combattu en 1914-1918. Cette exposition présente également le développement de l’aviation au cours du conflit.

Le vernissage de l’exposition aura lieu le samedi 9 avril, à 15 heures.

La Maison de l’Histoire sera ouverte les mardi, samedi et  dimanche de 14 heures à 17 heures ou sur rendez-vous en prenant contact au 03 29 80 97 31.

Source : O.T.S.I. du Val Dunois

ANSELME Georges (02/2016)

anselme-georges

ANSELME Georges

Chasseur au 18e Bataillon de Chasseurs à Pied, 1ère compagnie

Grand mutilé de guerre

medaille-anselme

medailles 2 anselme

Inscrit sur aucun média commémoratif

Biographie

ANSELME Georges est né à Brieulles-sur-Meuse, le 9 février 1889. Fils de Jean-Baptiste, manœuvre, et de LÉGER Augustine, il exerce la profession de journalier au moment de son recrutement. Il effectue son service militaire au sein du 18e B.C.P.

Rappelé lors de la mobilisation générale, il est grièvement blessé, le 8 avril 1915. Grand mutilé de guerre, il apprend le métier de cordonnier qu’il exercera jusqu’à son décès, le 12 octobre 1930.

anselme_0009

Famille ANSELME Georges, coll. G.LECOMPTE

Il épouse MONFEUILLARD Marie Émilienne avec laquelle il a trois enfants. Ils résident au 23, rue Porte de Bourgogne à Stenay

Mort à 41 ans, aucun lien n’a pu être établi entre son décès et sa blessure de guerre. Il ne bénéficie pas de la mention mort pour la France contrairement à deux de ses collègues grands mutilés de guerre comme lui. Lire la suite

ADNET Louis (12/2015)

medaillon-inconnu

ADNET Louis (pas de photo disponible)

Adjudant au 418e Régiment d’Infanterie, 10e Compagnie

Mort pour la France

Inscrit sur le M.A.M. de Stenay et sur la plaque de l’église Saint-Grégoire.

Biographie

ADNET Louis est né le 13 avril 1879 à Stenay. Fils de François, qui exerce la profession de cultivateur, et de PONCELET Marie, il travaille dans l’exploitation de son père.

Aucune information n’a pu être trouvée à propos de sa situation familiale et nous ignorons totalement s’il existe une descendance de ce combattant. Toute information à ce propos est d’ailleurs la bienvenue.

Mobilisé au début de la guerre, il est tué, sous un bombardement, dans la région de Neuville-Saint-Vaast, le 21 juin 1915. Lire la suite

Itinéraire d’un combattant de 14-18 (4/4)

Méthode simplifiée de recherche du parcours d’un combattant mort pour la France.

(On peut appliquer cette méthode pour un combattant connu, non mort pour la France)

10. La fiche de rapatriement des corps.

Elle est émise par le ministère des pensions, au début des années 1920. Elle reprend la liste des militaires et des réfugiés civils décédés pendant le conflit, et réclamés par les familles. Elle est établie par convoi. Très souvent, des trains funéraires spéciaux sont constitués pour effectuer le rapatriement. Pour les transferts réalisés dans le département de la Meuse, le dossier contenant ces fiches reste accessible aux A.D.55, dans la série 3R25. Lire la suite

Itinéraire d’un combattant de 14-18 (3/4)

Méthode simplifiée de recherche du parcours d’un combattant mort pour la France.

(On peut appliquer cette méthode pour un combattant connu, non mort pour la France)

7. Le journal des marches et opérations.

C’est un document fondamental de la recherche de l’itinéraire d’un combattant. Il décrit au jour le jour, d’une façon plus ou moins précise, l’activité d’une unité ou d’une composante de cette unité. Lire la suite

99e anniversaire de la bataille de Verdun

Les cérémonies de commémoration du 99e anniversaire de la Bataille de Verdun se dérouleront dans la ville de Verdun et sur le champ de Bataille de Verdun, le dimanche 21 juin 2015.

Cérémonie à Verdun

– 10 h 30 : messe à la cathédrale de Verdun
– 11 h 45 : cérémonie au monument aux morts de Verdun
– 12 h 15 : réception à l’Hôtel de Ville
– 22 h 00 : cérémonie nocturne à Douaumont.

Relève aux flambeaux à Douaumont

L’association « Ceux de Verdun » organise la traditionnelle relève aux flambeaux sur le plateau de Douaumont. Cette retraite nocturne est marquée par des temps de recueillement devant les monuments musulman et israélite, avant une cérémonie œcuménique à l’Ossuaire de Douaumont.

Rendez-vous à 21 h 30, sur le parking de l’Ossuaire.

Contact :

« Ceux de Verdun »
Président : M. Gérard Olivier
Tél : 03 29 87 24 29
E-mail : ceux-de-verdun@wanadoo.fr

Sources : Ceux de Verdun

vidéo relève