Archives par mot-clé : Combats

Médecine et Grande Guerre

Les progrès de la médecine
pendant la Première Guerre mondiale.

Histoire des « gueules cassées ».

F-X LONG, chirurgien au Centre Hospitalier de Verdun, est membre de la fondation des Gueules Cassées et maire du village détruit de Louvemont-Cote du Poivre. Il présentera avec précision et pédagogie l’évolution de la médecine pendant la Première Guerre et, plus particulièrement, la chirurgie dispensée aux blessés de la face.

 

 

MARTINOT Georges Eugène (10/2015)

medaillon-martinotSource : memorailgenweb, auteur BAVEREL Bruno

MARTINOT Georges Eugène

Sous-lieutenant observateur, 2e groupe d’aviation, esc. M.F.33

Mort pour la France

medailles-martinot

 Biographie

MARTINOT Georges Eugène est né le 29 mars 1894, à Stenay.

Fils d’Eugène, conducteur de travaux des ponts et chaussées et maire de Stenay, et de COLIN Élisabeth, sans profession, il étudie à l’école de Polytechnique au moment de la déclaration de guerre. Il s’engage volontairement, le 11 août 1914. Lire la suite

Balade de l’Argonne à Verdun

Balade du Mort-Homme/Les Mines ».
Du champ de bataille de l’Argonne à celui de Verdun

La Mission Histoire du Conseil départemental de la Meuse, et l’Association Réflexe-Organisation, en collaboration avec le comité des fêtes de Chattancourt, organisent l’édition 2015 des Chemins de Mémoire, le dimanche 26 juillet 2015.

La manifestation, qui se déroulera de 8 h 00 à 18 h 00, est gratuite et ouverte à tous, sans condition physique particulière. Quatre circuits, élaborés en collaboration avec l’O.N.F : marcheur, V.T.T., V.T.C. et cavalier, seront proposés : un circuit de randonnée pédestre, un pour les cavaliers, un pour les amateurs de V.T.T. et un pour ceux qui préfèrent le vélo tous terrains. Le parcours de randonnée pédestre offrira trois départs possibles : depuis le site de la Butte de Vauquois pour une distance de 28 km, depuis Avocourt pour une distance 16 km, depuis la côte 304 pour une distance 8 km. Tous les itinéraires se termineront à la mairie de Chattancourt. Des navettes de bus (réservation conseillée) prévues pour les marcheurs partiront du parking de la mairie de Chattancourt pour rejoindre les différents points de départ de la randonnée. Une équipe de volontaires secouristes sera présente à l’arrivée et des véhicules itinérants suivront le parcours.

Des sites de ravitaillement et d’information se trouveront tout au long des itinéraires. Chaque participant disposera d’une carte de l’itinéraire avec les sites de ravitaillement et l’accès aux navettes de bus. Des panneaux d’interprétation complèteront l’information du document remis à chaque participant.

Entre 400 et 500 participants sont attendus pour cette balade historique qui se veut un moyen original de découvrir les sites de mémoire de la Grande Guerre, et notamment le champ de bataille de l’Argonne. Sans classement quelconque à l’arrivée, la marche est accessible à tout public. Une équipe de 50 personnes sera par ailleurs mobilisée pour encadrer la manifestation et assurer la sécurité des participants avec l’Association Départementale de la Protection Civile. L’évènement sera également l’occasion d’informer le public et de communiquer sur les autres manifestations liées au centenaire de la Première Guerre mondiale.

Renseignements et réservations :

Office de Tourisme du Grand Verdun
Tél : 03 29 86 14 18

Itinéraire d’un combattant de 14-18 (1/4)

Méthode simplifiée de recherche du parcours d’un combattant mort pour la France.

(On peut appliquer cette méthode pour un combattant connu, non mort pour la France)

Sommaire :

  1. Détermination du nom et des prénoms du combattant.
  2. La fiche MPLF ou N-MPLF.
  3. Les actes de naissance et de décès.
  4. Le recensement de la population et les listes électorales.
  5. La liste de recrutement et le dossier d’engagement.
  6. La fiche matricule.
  7. Le journal des marches et opérations.
  8. Sépultures de guerre, Mémorialgenweb.
  9. Le dossier médical.
  10. Le dossier de rapatriement des corps.
  11. Autres documents utiles pour affiner la recherche.
  12. Liens utiles.

Lire la suite

Dans les pas d’Émile Désiré BENAY

Pèlerinage des descendants de ce vaillant sous-officier, à l’endroit même de son sacrifice.

Samedi 11 avril 2015, j’accompagnais dans la tranchée de Calonne, Christian, Alain et Olivier BENAY, sur les lieux où Émile Désiré fut mortellement blessé, le 23 juin 1915.

Ce pèlerinage dans les derniers pas de ce héros, n’a pu se réaliser que grâce à un heureux concours de circonstances que j’aimerais relater ici, tant il reste pour moi, un cas d’école.

Tout commence en début 2012 ; j’avais entrepris, depuis quelques mois, des recherches sur les soldats stenaisiens morts pour la France pendant la Grande Guerre, et j’essayais de prendre contact avec d’éventuels descendants pour collecter des informations et des photos qui devaient me permettre d’illustrer les fiches individuelles que j’élaborais. Lire la suite

Combats des Eparges

Commémoration du centenaire des combats des Éparges.

Lundi 6 avril 2015, s’est déroulée au cimetière militaire du Trottoir, la commémoration du centenaire des sanglants combats de Pâques 1915 sur la Crête des Éparges. Ce fut l’occasion pour les élus, les différentes associations mémorielles et les représentants des célèbres régiments qui ont combattu sur cette crête, mais aussi pour toutes les municipalités dont les enfants se sont sacrifiés pour le pays dans la bataille de la Woëvre et des Hauts de Meuse, de manifester leur reconnaissance à ceux qui ont donné leur vie pour la liberté. lire la suite

LORIN Ernest Jean-Baptiste (04/2015)

lorin-JB-ernestSource : mémorialgenweb

LORIN Ernest Jean-Baptiste
4e régiment de tirailleurs algériens
Mort pour la France

Medaille_militaire_2-copiemarocmaroccolomaroc

Biographie

LORIN Ernest Jean-Baptiste est né le 15 novembre 1885 à Cervisy. Fils de Pierre, manœuvre, et de VAULARD Philomène, sans profession, il est employé comme manœuvre à Stenay.

Il se marie le 6 janvier 1914, à Mohon, avec melle DELAVALLÉE Blanche Germaine. Ils habitent dans la région parisienne, à Gagny, dans le 93. Ils ont un enfant, Raymond, né à Sousse en Tunisie, le 25 octobre 1914. lire la suite

Monument de Cesse

Monument de la 87e brigade à Cesse

Ce monument aux morts fut érigé à l’initiative d’un comité rassemblant des membres du 42e régiment d’artillerie et du 120e régiment d’infanterie. Placé à la cote 190, sur le trajet des chasseurs du 9e B.C.P. lors de leur attaque sur Cesse, il fut inauguré le 27 août 1921, soit sept ans, jour pour jour, après la fameuse bataille de Cesse et de Luzy-Saint-Martin. lire la suite