Archives par mot-clé : Charjes Tuot

Souvenirs de guerre de C. TUOT (2)

 
Souvenirs de guerre août-novembre 1914

Auteur du carnet : Charles TUOT, habitant de Luzy-Saint-Martin, ne fut pas mobilisé en raison de sa santé fort altérée. Dernier sabotier du village, il fut un témoin direct de la bataille de Cesse et Luzy des 26, 27 et 28 août 1914

Le document a été dactylographié à la demande de Monsieur l’abbé MELLIER. J’ai retranscrit, ci-dessous, le texte à l’identique.

2e partie

[…] Les coloniaux, pendant ce temps, étaient revenus et avaient placé des chariots à l’entrée des rues et des ruelles comme barricade. Pendant la nuit, la canonnade cesse et, tout à coup, la canonnade éclate devant notre porte. C’est une patrouille allemande qui est surprise. Après quelques coups de feu, on entend crier « À la baïonnette ! » Et au bout de quelques minutes, tout bruit cessa. Lire la suite

Souvenirs de guerre de C.TUOT (1)

 
Souvenirs de la guerre août-novembre 1914

Auteur du carnet : Charles TUOT, document dactylographié à la demande de Monsieur l’abbé MELLIER. J’ai retranscrit, ci-dessous, le texte à l’identique.

1re partie

Préambule

Charles TUOT fut sous-officier artilleur à Saint-Mihiel durant son service d’active. On ne le mobilisa pas en 1914 en raison de sa santé fort altérée. Resté à Luzy, il fut témoin de la bataille qui opposa les troupes françaises et allemandes pour la traversée de la Meuse. Arrêté comme otage, il écrivit ce texte au cours de sa détention dans le camp de prisonniers civils et militaires français situé à Grafenwöhr, en Bavière. Dernier sabotier de Luzy-Saint-Martin, il mourut épuisé par de longs mois de captivité. Le témoignage de Charles TUOT, conservé par sa famille, fut prêté à Monsieur l’abbé MELLIER, de Cesse, qui, conscient de la valeur documentaire de cet écrit, le fit dactylographier avant de le restituer à ses propriétaires. Lire la suite