Compagnie 6/4 du 9e génie coll. Guy Bigorgne

SEBILLOT Achille Adrien(07/2016)

medaillon-inconnuSEBILLOT Achille Adrien

Sapeur à la compagnie 6/4 du 9e génie

Mort pour la France

med-mil-crx-guerre

Inscrit sur aucun média commémoratif, il figure pourtant sur le livre d’or de la ville de Stenay. Il conviendra d’ailleurs d’éclaircir cette omission si c’est possible. Son nom n’est jamais cité lors des commémorations du 11 novembre.

Biographie

SEBILLOT Achille Adrien est né le 3 mars 1889 à Stenay. Fils de SEBILLOT Victorine, il exerce la profession de pêcheur. Il épouse SIMON Anathalie Justine en 1911 avec laquelle il a deux enfants : Louis René né en 1910 et Robert Henri Fernand né en 1912. Rappelé lors de la mobilisation générale, il est tué à la Vau Marie, le 7 septembre 1914 pendant la bataille de la Marne.

Parcours militaire

SEBILLOT Achille Adrien est recruté à Mézières sous le numéro 13. Sa fiche matricule se trouve aux AD 55 sous le n° 2126. Il effectue son service national au sein du 3e régiment du génie à partir du 3 octobre 1910. Il est renvoyé en disponibilité, le 25 septembre 1912.

Il passe au 9e régiment du génie, le 10 janvier 1914. Rappelé lors de la mobilisation générale, le 2 août 1914, il est mortellement blessé lors de la bataille de la Marne à Rembercourt-aux-Pots.

SEBILLOT Achille Adrien n’a pas de sépulture connue.

Carte des combats de la Vau Marie Gallica BNF
Carte des combats de la Vau Marie Gallica BNF

À la mobilisation, la compagnie 6/4 du 9e R.G. est affectée au 6e C.A. dont elle suit le parcours. Le 22 août 1914, elle participe aux combats d’Arrancy et de Beuveille ; elle soutient l’artillerie et construit des passerelles sur la Crusnes.
Après l’échec de la bataille des frontières, la compagnie se replie sur Consenvoye par Pillon, Romagne et Mangiennes ; elle détruit les points de passage sur la Meuse et sur le canal.
Elle continue son repli dans la vallée de l’Aire où elle prépare la destruction des ponts.
Le 3 septembre, elle se porte en Argonne, entreprend la construction de passerelles et aménage des ouvrages défensifs dans la région de Beauzée et de Courcelles.
Depuis le 5 août, la compagnie 6/4 a fourni un effort considérable le long d’un parcours accidenté, constamment obligée de battre en retraite pour échapper aux manoeuvres de l’ennemi.
À partir du 7 septembre, elle s’installe dans la région de Rembercourt-aux-Pots, où elle espère prendre un peu de repos. C’est le début de la bataille de la Marne.

Ferme de la Vau Marie
Ferme de la Vau Marie

Le 7 septembre 1914, les compagnies 6/4 et 6/5 du 9e R.G., sont chargées d’organiser le terrain qui se trouve au nord de la station de la Vau Marie. Les Allemands lancent une attaque massive sur les unités du 6e C.A. Les sapeurs creusent des tranchées sous un violent bombardement.
Après avoir contenu l’ennemi toute la journée, l’infanterie reçoit l’ordre de se replier. Toutes les troupes du 6e C.A. se mettent alors à défendre la position de la Vau Marie. Les compagnies du génie 6/4 et 6/5 sur lesquelles tombe une grêle de balles et d’obus sont particulièrement éprouvées lors de ces combats.
SEBILLOT Achille Adrien est grièvement blessé au cours de cette attaque.
Il décède le jour même, des suites de ses blessures.

Décorations et citation

Médailles militaire et croix de guerre avec étoile de bronze

Citation Sebillot GALLICA BNF
Citation Sebillot GALLICA BNF

Sources :

  • Guy BIGORGNE
  • A.D.55
  • GALLICA BNF
  • Mémoire des hommes
  • jmo de la compagnie 6/4 du 9e génie
  • Mémorialgenweb
  • A.M.Stenay

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *