Remarques sur article de presse

Précisions et corrections suite à l’article de presse sur les boulders de la 2e division américaine pendant la Grande Guerre.

Deux articles de presse sont parus dans les journaux l’Union et l’Est Républicain à propos des boules de la 2e division américaine. Quelques erreurs ou imprécisions se sont glissées dans ces articles et il convient ici de les corriger ou de les préciser.

Extrait de l'Est Républicain
Extrait de l’Est Républicain
Extrait de l'Est Républicain
Extrait de l’Est Républicain

Au premier paragraphe il faut comprendre que la 2e division U.S a posé des boulders sur tous les champs de bataille où elle a combattu. Seuls ceux situés à Mouzon et Moulins marquent la position de cette division le jour de l’Armistice.

Au 2e paragraphe, il conviendra de noter qu’une division française regroupe 15000 hommes mais qu’une division allemande compte près de 20 000 hommes et qu’une division américaine rassemble 28 000 hommes.

Dans la rubrique  “les boules du secteur”, il faut noter qu’un boulder a été posé près de Langres-et-Saint-Georges, lieu de départ de la 2e division pour  l’offensive Meuse-Argonne et qu’un autre boulder existe entre Buzancy et Nouart.

Dans la rubrique “Moulins-Saint-Hubert” la masse des boulders se situe plutôt autour de 2500 kg que de 1200 kg (0.8m3 x 3000kg).

La numérotation des boulders est arbitraire.

Dans le “zoom sur la 22e boule”, les coordonnées sont illisibles. Il faut lire  : N 49° 34′ 42.72″, E 5° 7′ 35.17″

Il conviendra de noter que je ne suis pas le référent officiel de la 2e division américaine mais simplement le correspondant auto-proclamé du restaurateur des boulders.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.