Monuments de Cesse et de Luzy-Saint-Martin

Après les combats de Cesse et de Luzy-Saint-Martin, du 26 au 28 août 1914, les Allemands procédèrent à l’inhumation des cadavres en utilisant très largement la main-d’œuvre locale.

Plus de mille morts ou disparus ont été dénombrés du côté français et nous pouvons estimer une quantité équivalente chez l’ennemi. L’enterrement des corps s’est échelonné jusqu’à la mi-septembre, les derniers étant dans un état de putréfaction tel, qu’ils nécessitèrent l’utilisation de crocs pour les manipuler et pour les charger sur les chariots, avant ensevelissement.

procedure010Près de deux cents tombes ont été répertoriées, réparties un peu partout sur le champ de bataille, avec une concentration maximale dans la forêt de Jaulnay, à l’ouest de Luzy. Chaque sépulture pouvait contenir plusieurs corps, des deux nationalités, certainement positionnés à l’est pour les Allemands et à l’ouest pour les Français, comme l’ennemi les orientait usuellement.

Au début de l’occupation, les envahisseurs construisirent sept monuments funéraires sur le territoire des deux communes dont six à Luzy-Saint-Martin, au lieu-dit le Grand Truche, et un à Cesse, au lieu-dit Chaumont. Dans ces ouvrages, les restes des combattants ensevelis sur le champ de bataille, furent rassemblés.

Luzy-fosse-commune-01Le plus grand des monuments aujourd’hui disparu, servant de fosse commune.

cm-luzy-10Vu sous un autre angle, le portillon a disparu.

03-1-luzyMonument disparu.

05-luzy-complémentMonument d’origine aujourd’hui disparu.

Luzy1970Ce qu’il en restait en 1970 ; coll. Jean-Luc KALUSKO.

Luzy-vestiges72Autre relique en 1972 ; coll. Jean-Luc KALUSKO.

03-2-LuzyMonument disparu, seule la stèle a été récupérée

procedure00855-luzy-st-martin-allRotonde improprement qualifiée d’hémicirculaire car elle est circulaire.

IMG_3230Monument existant

Le monument de Cesse disparut après le remembrement. Ceux de Luzy subirent l’érosion du temps et s’estompèrent peu à peu du paysage. En 1996, à l’initiative de la municipalité de Luzy, deux édifices purent être sauvés. Ces ouvrages sont encore présents aujourd’hui et ont même été restaurés dans le cadre des commémorations du centenaire de la Grande Guerre.

MN-CesseMonument de Cesse, aujourd’hui disparu.

Au début des années 1920, à l’occasion du regroupement des corps dans les nécropoles nationales, les monuments de Cesse et Luzy furent vidés de leur contenu. Les restes des combattants ont été répartis dans les ossuaires des nécropoles de Brieulles-sur-Meuse ; il semblerait qu’une partie des reliques de soldats allemands ait été dirigée vers la NN de Dun-sur-Meuse, sans aucune certitude. Interrogé, le service des sépultures militaires allemandes n’a pas su confirmer ou infirmer cette déclaration.

procedure011Nécropoles et ossuaire de Brieulles-sur-Meuse

Photo de tête : seul monument restant avec la rotonde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *