Itinéraire d’un combattant de 14-18 (2/4)

Méthode simplifiée de recherche du parcours d’un combattant mort pour la France.

(On peut appliquer cette méthode pour un combattant connu, non mort pour la France)

(Suite)

4.) Le recensement de la population et les listes électorales

Le recensement

Établi tous les 5 ans, il donne une indication sur le lieu de résidence des soldats et de leur famille. Le recensement de 1911 est le plus proche de 1914. On y trouve également les lieux de naissance, les professions et quelquefois les employeurs.

recensement-1911Recensement 1911, AM Stenay

Sur la fiche M.P.L.F, on ne trouve quelquefois aucun lien avec le village objet de l’étude. Le recensement de la population permet de découvrir que le soldat a été domicilié dans ce village.

Les listes électorales

Elles apportent un plus par rapport au recensement car elles listent les électeurs enregistrés dans la commune entre 1911 et 1914. On peut donc découvrir le nom du soldat ou de sa famille dans ces listes.

liste-electorale

C’est particulièrement intéressant pour Stenay car le 120e R.I. comme le 1er groupe du 42e R.A.C. sont arrivés dans notre ville en octobre 1913. Les soldats de ces unités qui logeaient dans la commune, ne figurent pas sur le recensement 1911 mais peuvent être inscrits sur la liste électorale de 1914.

5.) La liste de recrutement et le dossier d’engagement

Liste de recrutement

Elle donne pour chacun des conscrits, les indications sur leur état civil, leurs caractéristiques physiques, leur profession, leurs diplômes et compétences, les motifs éventuels d’exemption ou de dispense. Ces informations sont portées sur le livret militaire et sur la fiche matricule du soldat.

recensement-soldats

L’acte d’engagement

Il concerne le soldat engagé volontaire et donne des indications sur son état civil, sa profession avant engagement, ses caractéristiques physiques, l’unité choisie, son aptitude à servir dans l’armée, le nom du témoin, un certificat de bonne vie et mœurs signé par le maire de la commune.

eng-lorin-1eng-lorin-2Exemple d’acte d’engagement, A.M. Stenay

6.) Les tables annuelles des registres matricules et les fiches matricules.

Ces documents sont en principe accessibles par Internet sur le site des archives départementales. Certains départements ne les mettent pas en ligne.

Pour la Meuse, ils sont disponibles en ligne jusqu’en 1921 (archives CG55). ATTENTION ! il existe parfois une double liste alphabétique ; bien regarder en fin de tables annuelles. C’est le cas, par exemple, des conscrits du Nord meusien qui ont été recrutés à Mézières entre 1900 et 1914.

rep FMExemple de table annuelle des registres matricules, A.D 55

FM-exempleExemple de fiche matricule, A.D. 55

Pour ces derniers, les fiches matricules ont été rapatriées à Bar-le-Duc, pour l’essentiel, mais aussi à Thionville ou Metz pour certaines d’entre elles, dans le cadre d’une réorganisation territoriale.

fm-reorgInformation de rapatriement de fiches matricules, A.D.55

La fiche M.P.L.F. indique la classe et le nº matricule de recrutement. Il faut vérifier sur la table correspondante que les nom et prénoms du soldat y figurent, ainsi que le nº matricule est correct.

Si tout est OK, rechercher la fiche matricule dans le volume correspondant : pour une année donnée, le premier volume contient les fiches numérotées de 1 à 500 ; le second volume, celles de 501 à 1000 ; etc.

Il se peut que la classe soit erronée ou manquante sur la fiche M.P.L.F. Il faut alors tâtonner en cherchant le soldat dans les tables des années proches de celle de son vingtième anniversaire.

Attention ! sur les fiches MPLF, il faut bien vérifier que le nº matricule au recrutement n’est pas un nº de liste qui n’a rien à voir.

Sur la fiche matricule, tous les évènements qui jalonnent l’itinéraire du combattant sont notés. Les informations peuvent être succinctes ou très complètes. On y trouve notamment :

  • les dates d’incorporation et de promotions,
  • les campagnes,
  • les régiments successifs dans lesquels le combattant a été affecté,
  • les blessures, les maladies ou le décès,
  • quelquefois on y trouve les citations et les décorations,
  • les exemptions ou réformes,
  • le lieu de résidence ou de domicile,
  • etc.

Cette fiche est l’un des éléments essentiels dans la recherche du parcours d’un combattant.

À suivre …

Sources :

  • A.M. Stenay
  • A.D. 55
  • Mémoire des hommes S.H.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *