CHARY Louis Victor (03/2017)

CHARY Louis Victor

Sous-lieutenant à la 1re compagnie de mitrailleuses du 9e B.C.P.

Mort pour la France

Inscrit sur le MAM de Stenay, sur le marbre de l’église Saint-Grégoire et sur la plaque commémorative d’Ollières.

Biographie

CHARY Louis Victor est né à Stenay, le 19 mai 1891. Fils de Camille Lambert, mouleur, et de PARMENTIER Joséphine Irma, il est célibataire au moment de la mobilisation générale. Engagé volontaire, il participe aux campagnes du 9e B.C.P. au sein duquel il sert. Il est mortellement frappé lors de l’offensive de l’Aisne, le 4 mai 1917.

Parcours militaire

CHARY Louis Victor est recruté à Verdun sous le matricule  n° 1093. Il participe aux combats menés par le 9e B.C.P. et la 87e brigade d’infanterie.

Ancien village de Berry-au-Bac.
Ancien village de Berry-au-Bac.

Le 3 mai 1917, le 9e B.C.P. reçoit l’ordre de préparer une attaque sur un front qui s’étend du canal de Berry-au-Bac jusqu’au mont de Sapigneul. Il sera flanqué sur sa gauche par le 332e R.I. et sur sa droite par le 18e B.C.P.

Zone de l'attaque sur Sapigneul.
Zone de l’attaque sur Sapigneul.

Le 1er objectif est fixé par la ligne qui va du point 3764 au mont de Sapigneul, le second objectif, par la ligne qui relie le point 4067 à la batterie 4864.
La compagnie 1/9 ainsi que la compagnie de mitrailleuses C.M.2 marcheront dans les pas des compagnies 2/9 et 5/9 ; la C.M.1 suivra la 3/9 avec 2 sections. Les deux premières vagues seront menées par des groupes de grenadiers, la 3e vague restera en soutien.

Attaque des chasseurs de la 87e brigade à Sapigneul, le 4 mai 1917.
Attaque des chasseurs de la 87e brigade à Sapigneul, le 4 mai 1917.

Le 4 mai 1917, à 6 h 50, l’attaque est déclenchée. Les vagues se portent à l’assaut des positions ennemies, conformément au plan d’engagement. À peine les premiers éléments sont-ils sortis de leurs tranchées de départ que de toutes parts se manifestent, le crépitement des mitrailleuses, l’explosion des mines et des obus de mortiers ; les tirs proviennent de la grande carrière.

La 2e compagnie progresse de cinq cents mètres mais elle est très vite bloquée à la grande carrière et au boyau de la cote 108. La 5e compagnie réussit à franchir la crête mais, prise sous un violent feu de mitrailleuses, elle revient à sa position initiale.

Carrière de craie à Berry-au-Bac.
Carrière de craie à Berry-au-Bac.

La 3e compagnie est, elle aussi, prise dès le départ sous un feu intense de mitrailleuses et d’artillerie en provenance du mont de Sapigneul. Elle se terre dans les trous d’obus ; tout mouvement devient impossible.
La C.M.1 qui marchait dans les pas de la 3e compagnie, partage la même situation.
CHARY Louis Victor est tué au cours de cet assaut.
La compagnie rejoindra ses positions de départ à la tombée de la nuit.

CHARY Louis Victor n’a pas de sépulture connue

Décoration

Légion d’honneur

Citation :

Citation :
‘‘Officier mitrailleur d’une bravoure extrême. A fait preuve, au cours de l’attaque du 4 mai 1917, des plus belles qualités d’énergie et d’initiative en se jetant en avant avec sa section, en même temps que les troupes d’attaque. Bien que blessé dès le début de l’action, a voulu rester à la tête de ses hommes. Est tombé mortellement frappé en arrivant à la tranchée ennemie.

Sources :

  • Géoportail IGN 2012
  • Mémoire ds hommes
  • jmo et historique du 9e BCP
  • AM Stenay
  • www.chtimiste.com
  • Coll privée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha *